• E.M.R.,
  • Recherche,
  • SemRev,

Le SEM-REV a participé à la rencontre internationale des sites européens d’essais en mer, WaTERS, aux îles Canaries

SEM-REV, le site d’essais en mer de Centrale Nantes participe à la rencontre internationale des sites européens d’essais en mer depuis plusieurs années. Les actions du SEM-REV sont en phase avec les différentes initiatives récentes qui visent à favoriser les échanges entre sites d'essais telles UE MARINERG-i, FORESEA, MARINET1 et 2, THEOREM...

du 30 octobre 2017 au 31 octobre 2017

La quatrième réunion du réseau international WaTERS (Wave and Tidal Energy Research Sites) a eu lieu à Gran Canaria (îles Canaries), en Espagne, du 30 au 31 octobre 2017.

Organisé conjointement par le Centre européen de l'énergie marine (EMEC) et la Plateforme océanique des îles Canaries (PLOCAN), la 4ème rencontre internationale WaTERS a rassemblé dix centres de test répartis dans huit pays: DanWEC (Danemark), DMEC (Pays-Bas), EMEC (Royaume-Uni), HINMREC (Hawaï), Nagasaki - AMEC (Japon), PLOCAN (Espagne), SEENEOH (France), SEM-REV (France), SmartBay (Irlande), WaveHub (Royaume-Uni).

En tant que réseau mondial de sites de test en eau libre, International WaTERS vise à identifier les défis communs et les opportunités de collaboration pour les centres de test, permettant ainsi le partage des connaissances et évitant la duplication inutile des efforts et des ressources. L'initiative a été lancée en 2013 lors des célébrations du 10ème anniversaire d'EMEC. Après la réunion inaugurale à Orkney, les délégués se sont rencontrés à Halifax, au Canada, en 2014, et à Édimbourg, en Écosse, en 2016.



Accueillis par PLOCAN à Gran Canaria cette fois-ci, les discussions ont porté sur le partage des connaissances dans les programmes de recherche transnationaux - notamment FORESEA, MaRINET2, Marinerg-i et MET-CERTIFIED - ainsi que sur des domaines spécifiques de R & D notamment la commercialisation.

Les participants ont pu bénéficier d’une visite de la plate-forme offshore polyvalente PLOCAN, située sur un site d'essai de 23 km2, dans lequel trois dispositifs d'énergie houlomotrice ont déjà été testés (Penguin, UNDIGEN et Welcome). De retour sur la terre ferme, ils ont ensuite visité le chantier ELISA / ELICAN, un prototype de parc éolien offshore qui sera testé à PLOCAN en 2018. De retour sur la terre ferme, ils ont ensuite visité le chantier ELISA / ELICAN, un prototype d'éolienne offshore fixe, qui sera testé à PLOCAN en 2018. Cette structure est la première éolienne offshore fixe entièrement installée sans faire appel à des navires coûteux et rares.

Publié le 9 novembre 2017 Mis à jour le 9 novembre 2017