• E.M.R.,
  • FLOATGEN,
  • FORESEA / EMR,
  • SemRev,

La première éolienne en mer en France produit de l’électricité sur le site d'essais en mer de Centrale Nantes

L’éolienne flottante Floatgen, première éolienne en mer installée sur les côtes françaises, a exporté ses premiers kWh vers le réseau électrique français.

le 19 septembre 2018

Le raccordement du câble d’export électrique puis une ultime série de tests réalisés ces derniers jours ont permis à l’éolienne Floatgen, installée à 22 km au large du Croisic (Loire-Atlantique), d’entrer définitivement en production ce mardi 18 septembre.

Cette annonce est une étape tout à fait symbolique pour les partenaires de ce projet. Cette éolienne est la première unité opérationnelle du concept de fondation flottante brevetée par Ideol et construite en béton par Bouygues Travaux Publics (une seconde unité du concept d’Ideol entrera d’ailleurs en opération prochainement au large du Japon). Pour Centrale Nantes, il s’agit du premier outil de production et de la première injection d'électricité dans son câble d'export sur son site d’essais dédié aux énergies marines renouvelables SEM-REV (3ème installation après les essais sur des capteurs acoustiques et des lests de câbles).

Symbolique, cette annonce l’est aussi pour la France puisqu’elle constitue le point de départ d’un déploiement en série d’éoliennes en mer et représente une opportunité unique de devenir leader mondial de l’éolien flottant.

SEM-REV, raccordé au réseau électrique national, permettra à l’éolienne d’alimenter en électricité l’équivalent de 5000 habitants, soit la taille de la ville du Croisic et ses environs.
Publié le 19 septembre 2018 Mis à jour le 19 septembre 2018